Ce n'est que du bonheur

Ce n'est que du bonheur

samedi 9 novembre 2013

Le saut de la lézarde

C'est une cascade en pleine forêt tropicale, il faut prendre un petit chemin qui serpente au milieu des bananiers pour arriver aux abords d’une superbe chute. La cascade doit son nom à son lit sinueux, ne compter donc pas y voir des reptiles ou autres crocodiles. La chute fait environ 15 mètres dans une superbe forme d’éventail, l’eau se jette dans un bassin de 30 mètres de diamètre dans lequel vous pouvez vous baigner sans crainte de rencontrer des animaux aquatiques. Le décor est digne d’un film à grand spectacle, la cascade est encaissée dans un cirque naturel, les falaises autour sont recouvertes de végétations et d’arbres gigantesques qui laissent pendre leurs lianes au dessus du bassin dans un mouvement engendré par les vents alizées. On imagine volontiers un décor de cinéma d'où surgirait un homme singe et où résonnerait un cri viril censé alerter la jungle toute entière. Et ce n’est pas tout, les rochers ont-ils une forme naturelle, ont-ils été taillés par des civilisations anciennes, la forme rappelle plutôt des images que l’on a pu voir dans des séries télévisées de science fiction. C’est une des plus belles cascade des Antilles, à ne pas manquer : Vacances à grand spectacle.

La plage de Gosier

La commune de Gosier possède plusieurs plages dont certaines sont magnifiques, je parle dans cet article de la petite plage face à l’ilet Gosier à quelques mètres de l’église. Cette plage est effectivement petite et étroite mais quel enchantement. Le sable est blanc abrité par les cocotiers et les résiniers. Les couleurs de la mer captivent le regard, les dégradés de bleu sur lesquels se détache l'ilet Gosier donnent une image de ce que pourrait être le paradis. Vous verrez certainement sur cette plage des iguanes flânant sur les branches des arbres. N’ayez pas peur, sans être apprivoisés ils n’en sont pas moins pacifiques.
Face à cette plage, à 800 m, l’ilet du même nom. L'îlet du Gosier est une bande de terre d'un kilomètre de long. C'est un îlot de type corallien. Depuis 2003, il est sous la protection du Conservatoire du littoral pour assurer sa préservation. Il est inhabité mais se fait remarquer par la présence d'un phare implanté au sud de l'île. Les plages y sont particulièrement belles, les bons nageurs peuvent s’y rendre à la nage, la mer à cet endroit est très souvent calme. Le nom de la ville de Gosier est dû aux colonies de pélicans qui se trouvaient là autrefois : les Grands-Gosiers, mais n’ayez crainte, vous en verrez encore beaucoup à cet endroit.
Prenez surtout le temps de savourer cet endroit magique, installez-vous à la terrasse d'un bar et laissez aller votre regard, c'est un pur moment de bonheur que vous n'oublierez jamais. Vous rapporterez de vos vacances des photos superbes de cet endroit.

lundi 11 juin 2012

La plage de la Malendure


La plage de la Malendure ne fait pas parti des plus belles plages de Guadeloupe. Sa situation en revanche, est particulière, elle se trouve au pied d’un écrin de verdure constitué par la forêt tropicale qui la surplombe. Vue du large le regard à du mal à se détacher des montagnes verdoyantes qui entourent la baie de la Malendure. De plus, les bleus puissants de la mer des caraïbes contrastent avec les dégradés de vert intenses de la forêt. Superbe ! Si les paysages sont splendides, il n’en reste pas moins que le plus beau se trouve sous la mer. En effet, la faune et la flore y sont exceptionnelles : corauxcerveaux de Neptuneéponges, langoustes, poissons tropicaux, tortues marines et plus encore. Un aquarium grandeur nature. Les îlets Pigeon au large de la plage, l'orientation de la côte face à la mer des Caraïbes (mer tranquille)  protègent le lieu et favorise ainsi les espèces végétales et animales. Au début des années cinquante, le commandant Cousteau découvrit les fonds et il fut fasciné par la diversité des genres. Il le fait connaitre aux autorités guadeloupéennes qui mettent alors en place des mesures de protection, c’est ainsi que fut créée la réserve Cousteau. C’est autour des ilets Pigeon que le commandant Cousteau tourne plusieurs scènes du film « Lemonde du silence » en 1955. Il existe plusieurs moyens pour découvrir cemonde sous marin, pour les plongeurs, bien sur, c’est une danse avec les poissons multicolores au dessus d’une végétation surprenante. Les plongeurs confirmés pourront descendre voir le buste du commandant Cousteau à 12 mètres sous le niveau de la mer. La plongée PMT (palmes, masque, tuba) permet de profiter pleinement également de la vision des fonds. Pour les personnes qui ne souhaitent pas être en contact avec l’eau, plusieurs compagnies proposent des visites sur des bateaux à fond de verre. 

mercredi 8 décembre 2010

La Désirade


La Désirade se situe à l’est de la grand-Terre à environ 45 min de bateau depuis Saint-François. Elle doit son nom à l’équipage de Christophe Colomb au cours de son deuxième voyage, en 1493. Le soulagement des membres de l'équipage apercevant la première terre depuis leur départ des îles Canaries 21 jours plus tôt. La Désirade est une île calcaire de forme allongée, de onze kilomètres de longueur pour deux kilomètres de largeur. La Grande Montagne, qui atteint 275 mètres d'altitude, est son point culminant sur laquelle est planté un parc d'éoliennes, la vue panoramique époustouflante. Vous y rencontrerez peut-être des iguanes et peut-être des agoutis (lièvre doré) Les agglomérations se trouvent le long de l'unique route de 10km. Beauséjour est un bourg charmant et authentique. C’est une ile à découvrir à scooter, à vélo ou à pied, l’accueil des habitants est chaleureux et familial. Les plages sont magnifiques mais celle pour laquelle nous faisons un coup de cœur est la plage de l’anse du souffleur, une plage de sable blanc couverte de cocotiers. Ce qui frappe le plus sur cette ile est certainement le climat, ou je devrais dire ses 2 climats. A l’ouest le climat est tropical, la végétation y est luxuriante. A l’est, c'est-à-dire 11 kilomètres plus loin, le climat est quasi désertique. Cette transition sur si peu de distance est surprenante.

dimanche 8 août 2010

Pointe-à-Pitre


Peu de touristes prennent le temps de visiter Pointe-à-Pitre et pourtant cette ville vaux le déटूर. Soyons clair, dans la liste des plus belles villes de France, Pointe-à-Pitre n’est pas en tête de classement, ce qui n’empêche qu’elle renferme des lieux intéressants. Contrairement aux idées reçues cette ville n’est pas la préfecture de la Guadeloupe mais la sous-préfecture. L'origine de la ville remonte à l'occupation anglaise de la Guadeloupe (1759 à 1763). Après le retour de la Guadeloupe à la France la ville prend son essor avec les premiers aménagements. . Elle détient aujourd’hui de sérieux équipements, son propre port de croisière, une superbe marina. Tous les 4 ans, la ville reçoit l'arrivée de la Route du Rhum, course transatlantique en solitaire qui part de Saint-Malo. Un certain nombre de lieux sont à voir :

La place de la victoire : Elle tient son nom à la victoire de Victor Hugues sur les Anglais en १७९४Elle est abritée par des palmiers royaux majestueux ou se trouve un grand nombre de bars. C’est un lieu de vie et de détente. Prenez un verre assis à la terrasse d’un établissement vous ressentirez la culture guadeloupéenne.

Le marché couvert : Classé monument historique, il accueille chaque jour le marché aux éपीसेस. Les marchandes, vêtues du costume traditionnel y interpellent les passants du doux nom de « mon doudou » pour leur vendre punchs variés, fruits et épices, plantes médicinales. C’est une rencontre avec une population agréable et très sympathique.

La cathédrale Saint Pierre et Paul : Elle frappe par son architecture méतल्लिकुए. Ses 370 tonnes de charpente métallique de style Eiffel furent fabriquées à l’usine Jolly d’Argenteuil en 1871. Elle a été conçue pour résister aux séismes et ouragans fréquents.

La rue Frébault : Du nom du Gouverneur de la Guadeloupe en 1859। C’est la rue la plus longue et la plus commerçante de Pointe-à-Pitre. La vie dans cette rue est trépidante, des magasins s’échappent musique et fraicheur due aux climatiseurs (on entend souvent dire que la rue Frébault est la seule rue climatisée en Europe).

Le Musée Saint-John Perse : Saint-John Perse, de son vrai nom Alexis LEGER, est issu d'une riche famille de Blancs créoles implantée en गुअदेलोउपे. Il est poète et diplomate. Il s'éteint le 20 septembre 1975 à l'âge de quatre-vingt huit ans.
Le musée est situé dans le quartier historique de la ville. Il s'est donné pour mission de retracer la vie et l'œuvre du prix Nobel de littérature Saint-John Perse. Les collections comprennent un ensemble de mobiliers créoles et de costumes anciens reconstituant les modes de vie en Guadeloupe à la fin du XIXème siècle.

Le Musée Victor Schoelcher : Victor Schoelcher est connu pour avoir impulsé l'abolition définitive de l'esclavage en France, via le décret signé par Lamartine le 27 avril 1848.
Il s’agit d’un musée d'histoire fondé en 1883 consacré à la vie et à l'œuvre de Victor Schoelcher. Un hommage lui est rendu pour sa prise de position anti esclavagiste.

lundi 10 mai 2010

Le saut de la lézarde


C'est une cascade en pleine forêt tropicale, il faut prendre un petit chemin qui serpente au milieu des bananiers pour arriver aux abords d’une superbe chute. La cascade doit son nom à son lit sinueux, ne compter donc pas y voir des reptiles ou autres crocodiles. La chute fait environ 15 mètres dans une superbe forme d’éventail, l’eau se jette dans un bassin de 30 mètres de diamètre dans lequel vous pouvez vous baigner sans crainte de rencontrer des animaux aquatiques. Le décor est digne d’un film à grand spectacle, la cascade est encaissée dans un cirque naturel, les falaises autour sont recouvertes de végétations et d’arbres gigantesques qui laissent pendre leurs lianes au dessus du bassin dans un mouvement engendré par les vents alizées. On imagine volontiers un décor de cinéma d'où surgirait un homme singe et où résonnerait un cri viril censé alerter la jungle toute entière. Et ce n’est pas tout, les rochers ont-ils une forme naturelle, ont-ils été taillé par des civilisations anciennes, la forme rappelle plutôt des images que l’on a pu voir dans des séries télévisées de science fiction. C’est une des plus belles cascade des Antilles, a ne pas manquer : Vacances à grand spectacle.

vendredi 30 avril 2010

Vols à moitié prix pour la Guadeloupe


Une très bonne nouvelle pour la Guadeloupe, la compagnie aérienne Air Caraïbes lance une offre exceptionnelle pour séduire les vacanciers après les perturbations du trafic aérien dues aux pluies de cendres. C’est une très bonne occasion pour découvrir ou redécouvrir le plaisir des vacances en Guadeloupe dans un cadre tropical.

En effet Air Caraïbes offre un billet d'avion pour l'achat d'un billet soit 2 billets pour le prix d’un "1 billet d'avion acheté = 1 billet offert" (560 € à 2 soit 280 € par personne). Attention toutefois, la promotion est valable toute l’année 2010 hors vacances scolaires mais l’achat des billets à moitié prix se termine le 15 mai 2010. C’est le moment de prendre 1 à 3 semaines de détente à 2 sous les tropiques, pour une escapade plaisir dans la région du soleil et des alizés.

Les Orchidées de Sainte-Anne s'associent à cette mesure en vous faisant bénéficier de prix encore moins chers sur les locations de ses gîtes :
20% de remise pour 2 personnes jusqu'au 30 juin 2010 sur tous les gîtes.
10% de remise pour 2 personnes du 1er septembre au 19 décembre 2010 sur tous les gîtes.
 
Blog | Annuaire des blogs